Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui raconte?


Fanny Borius, journaliste. Diplômée de l'IUT de journalisme de Bordeaux (2005-2007), aujourd'hui IJBA. 

Edito
Ma case départ

CV

Bienvenue !

Vous êtes sur le blog de Fanny Borius, "Voir et raconter ".

Il s'agit ici de regarder le monde et de le raconter. Raconter la richesse de ces hommes, de ces vies, de manière forcément subjective mais le plus honnêtement qui soit. 
Vous avez à votre choix plusieurs destinations, plusieurs formes de reportages, plusieurs points de vues actualisés au fil des jours. Pour des voyages proches ou lointains, peu importe. Le principe est le même : rendre compte de ce qui se passe autour de soi au détour de la rue ou de l'autre côté du globe. 
Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser des commentaires.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'
Edito et sur Ma case départ.

Archives

14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 10:30

 

(Cet article fait partie du dossier Cameroun)





Reportage sur les élèves du collège catholique Vogt de Yaoundé, le plus réputé du pays.

 


 

Tous les lundis, à 7h30 du matin, les 2400 élèves du collège catholique Vogt de Yaoundé, de la Sixième à la Terminale, se rassemblent sur le stade de football de leur établissement pour entendre le discours du principal, le père Jean Hervé.
Un discours qui montre la ferveur de la foi catholique au Cameroun.
Une communion vers Dieu émouvante de ferveur de la part du fidèle.

Ce son de cinq minutes commence par l’hymne camerounais chanté par les élèves. Il a été enregistré le 14 février 2006, jour de la Saint-Valentin (ce détail a son importance, écoutez!)


En France, sur 62 millions d’habitants, environ 32 millions se réclament de foi catholique mais ils ne sont qu’un peu plus de 7 millions à la pratiquer. Au Cameroun, sur 16 millions d’habitants, 6 millions sont des catholiques pratiquants soit 35% de la population. Cette foi en l’Eglise est marquante quand on sait le peu de place qu’elle occupe en France. Un pasteur rencontré à l’aéroport de Douala au moment de mon retour s’étonnait aussi de cette présence de Dieu partout. Un jeune Camerounais me confiait : « La vie, c’est Dieu ; la mort, c’est le diable ».


Quelques photos :

Le début de la semaine est jour de fête au collège. La fanfare accompagne les élèves sur le stade de football. 





 






Pendant plus d'une heure, les élèves prient et communient ensemble vers Dieu.  



 







Puis vient le retour vers les salles de classes pour commencer la journée d'études.

 
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fanny - dans Reportages
commenter cet article

commentaires

Fanny 17/03/2009 18:54

Merci pour ce commentaire. Contente que tu apprécies le reportage au collège Vogt. Ce séjour a été très enrichissant pour moi !

Anonymous 17/03/2009 18:54

Je ne te connais pas, j'ai trouvé ton site par mot clé "Vogt". Je suis très content de lire tes aventures, et surtout de savoir que le Collège Vogt brille autant. Nostalgique du Cameroun, ancien Vogtois et expatrié en France et au Japon, ça m'a fait plaisir d'avoir des nouvelles de cet établissement. J'espère que ton séjour a été très bien au Cameroun et au Collège Vogt.
@ plus plus.

Alice 17/03/2009 18:53

Hola !
Sympa de surfer sur ton blog "made in Cameroun", un soir de novembre... alors que la pluie claque sur les vitres cassées, qu'il ne reste que les quelques warriors a bosser à la lueur de leur bougie..éteinte.
Un instant je me suis crue au milieu de tout ce monde, le son pris dans la cour d'école passe très bien, le prêtre est nickel dans son rôle. J'ai bien aimé le "Fermez la tête et baissez les yeux", à moins que ce ne soit le contraire !
Continue à ensoleiller ce doux hiver !
Poutouxxx
Alice

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -