Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui raconte?


Fanny Borius, journaliste. Diplômée de l'IUT de journalisme de Bordeaux (2005-2007), aujourd'hui IJBA. 

Edito
Ma case départ

CV

Bienvenue !

Vous êtes sur le blog de Fanny Borius, "Voir et raconter ".

Il s'agit ici de regarder le monde et de le raconter. Raconter la richesse de ces hommes, de ces vies, de manière forcément subjective mais le plus honnêtement qui soit. 
Vous avez à votre choix plusieurs destinations, plusieurs formes de reportages, plusieurs points de vues actualisés au fil des jours. Pour des voyages proches ou lointains, peu importe. Le principe est le même : rendre compte de ce qui se passe autour de soi au détour de la rue ou de l'autre côté du globe. 
Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser des commentaires.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'
Edito et sur Ma case départ.

Archives

4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 18:00

 

Enquête sur les médias camerounais et l'homosexualité réalisée en février 2006 (et toujours d'actualités en 2011 alors que les arrestations et procès d'homosexuels présumés connaissent un nouvel élan dans le pays)

 

 

 

 

Condamné à 3 ans de prison pour un texto "homo" (Libération, 28 septembre 2011)    


- Discriminations et arrestations arbirtraires, le quotidien des homosexuels camerounais (France 24, 30 septembre 2011)



Ce que dit la loi camerounaise : Article 347 bis, page 303 du Code Pénal, intitulé « HOMOSEXUALITE » : « Est puni d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20.000 à 200.000 francs toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe. »

 

 

 

- Ce que dit la Maison des Droits de l'homme : Interrogée par Afrik.com pour savoir comment elle réagirait si un couple de femmes ou d’hommes lui demandait assistance parce qu’il est persécuté, la directrice, Madeleine Afite, a répondu : « En principe, s’ils sont poursuivis, nous demanderons l‘application de la loi pour qu’ils comprennent que l’homosexualité n’est pas une bonne chose. Nous veillerons à ce qu’ils ne soient ni bastonnés, ni torturés et que les textes soient appliqués ».

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fanny - dans Reportages
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -